Cultivez votre esprit de famille
Déjà inscrit ? connectez-vous
Retour à l'accueil

Archive pour la catégorie ‘Qui sont les Utipistes ?’

Le jeu des Loukoums

Mardi 24 janvier 2012

Fabienne, Utipiste qui gère le tipi des « Loukoums » organise depuis quelque temps des jeux pour animer son site de famille. Elle a bien voulu nous en dire plus sur le dernier jeu mis en place.

« Les Loukoums-le jeu » a été créé pour raviver un peu les échanges sur notre campement, parti d’une idée lancée à la cantonade, je me suis lancée dans la conception que quelques semaines plus tard…

Je l’ai voulu simple : un plateau avec une cinquantaine de cases liées à des questions, par catégorie (ex : géographie, histoire, cuisine, généalogie etc…).

loukoums Le jeu des Loukoums

Pour le rendre un peu plus vivant que le fait d’aller trouver les réponses sur nos archives, j’ai rajouté des cases défi, rébus, bonus et malus. Les défis consistent à prendre des photos le plus souvent incongrues, ou faire des petits poèmes… les Bonus et Malus font avancer, et reculer… les rébus sont le plus souvent des proverbes adaptés à notre « sauce loukoum » !

Chaque bonne réponse fait avancer de une ou plusieurs cases, selon le niveau de difficulté.

Le jeu est remis à jour chaque matin, les joueurs ayant donc 24h au minimum, pour répondre, afin de ne pas favoriser les personnes ayant un gros accès à l’ordinateur.

Les réponses sont à trouver soit dans les albums-photo, soit dans les documents, soit dans l’arbre généalogique, ce qui permet de revoir d’anciennes publications, par exemple !

Nous sommes deux à gérer ce jeu, moi en gestion quotidienne, et mon compagnon pour le visuel (vidéos, génériques etc…)

Nous avons conçu ce jeu en fonction des possibilités offertes par Hellotipi : chaque joueur a son album-jeu, dans lequel il trouve chaque matin sa nouvelle question sous forme d’image, et un album « positions » reprend toutes les positions des joueurs, chaque jour, sur un plateau en 3D.

Tout le monde y trouve son compte, et même les plus jeunes internautes (8-10 ans) participent ! Nous n’hésitons pas à donner un petit coup de pouce si un joueur bloque… Du coup notre campement est plus animé. Le gagnant se verra remettre un tipi d’or 2011 (conception en cours…) , et pourquoi pas récompenser aussi le second et le troisième…

Nous prévoyons d’en remettre un en place à l’avenir en apportant quelques petites améliorations, et surtout en faisant le plein de nouvelles questions !

J’en suis fière…trois mois à l’imaginer et le monter, et maintenant douze personnes à y jouer !!

Découvrez le teaser du jeu des Loukoums :

Les vidéos du plateau :

Si vous avez créé vous aussi un jeu ou une animation dont vous voulez parler sur le blog, n’hésitez pas à nous faire signe !

Un grand merci à Fabienne pour le partage de ce jeu ;-)

Noëlle sur les traces de ses ancêtres

Mardi 17 janvier 2012

Vous êtes nombreux sur Hellotipi à avoir mené d’importantes recherches généalogiques. Parmi vous, Noëlle, qui a accepté de nous en dire plus sur ses recherches.

Noëlle, intriguée par les histoires racontées par son père concernant son arrière-grand-père, ainsi que les récits de sa maman à propos de sa tante directe, a débuté sa généalogie par l’achat d’un logiciel, en y inscrivant tout ce qu’elle savait. Un cousin éloigné avait écrit un petit livre contenant beaucoup d’informations sur la famille. Ses parents lui ont également transmis de nombreux papiers et photos. Noëlle approfondit tout cela sur Internet dans les archives. Elle a rencontré sur Internet des personnes (généalogiste à la retraite, personnel de mairie, bénévoles d’association, internautes cousins lointains de différentes branches) qui l’ont aidée et lui ont adressé des mails.

Noëlle nous a confié passer un temps variable sur sa généalogie. Soit elle passe des jours entiers sur son ordinateur, soit elle laisse tout cela de côté pendant une ou plusieurs semaines. Noëlle possède deux sites sur Hellotipi pour la famille de son mari et un site regroupant ses amies de longue date. Elle compte à l’heure actuelle 1600 personnes pour ses deux sites de famille, ainsi qu’un livre de 155 pages pour sa belle-famille.

Originaire de Bagnères de Bigorre, elle a découvert que ses ancêtres paternels étaient à Bordeaux mais également Paris, Niort en passant par Cayenne et l’Italie. Ses ancêtres maternels sont passés par la Belgique, l’Alsace, Bordeaux. Elle a également de la famille Arménienne de Turquie.

Son arrière grand père, Alfred, est né en 1859 à Nice de père béarnais et de mère piémontaise. « Son père lui confie des missions commerciales (1879 à 1881) en Sardaigne dans son exploitation forestière de chênes et châtaigniers. Il expédiait des traverses de chemin de fer. Ayant eu une entorse, on lui avait bricolé un appareil avec un arrosoir pour faire couler de l’eau sur la cheville quand il souffrait trop à cheval.

En 1881 Alfred affrète un voilier pour les Etats Unis de Colombie où commençaient les travaux du canal de Panama. Il assiste à l’incendie de Colon, où il se bat avec d’autres européens contre les pillards. Un bijoutier a voulu que son protecteur choisisse un bijou, mais Alfred n’a accepté que des restes de montres fondues que j’ai dans une boîte. Le 1er août 1886 il signe un engagement de 3 ans au service du gouvernement français au Congo. Il participe aux aventures de  DOLISIE (ami de lycée) et de BRAZZA  … Ils y plantent le pavillon français et bâtissent les premières maisons d’un poste qui allait devenir Bangui.

alfred et dessin Noëlle sur les traces de ses ancêtres

Il faut imaginer ce que la persévérance de quelques hommes a pu apporter à la France. Ces hommes ne comptaient ni le temps, ni les risques dans ces pays  sauvages, par un climat insupportable, se frayant un chemin dans la brousse, chassant pour se nourrir, surveiller les porteurs, se faire respecter par les tribus, sans oublier les fauves et les insectes divers!

Il rentre en 1890 et se marie à Bordeaux, mais ne résiste pas à l’appel de l’Amérique du Sud et à la fièvre de l’or en Guyane. Avec toutes les difficultés à vaincre, Alfred était souvent sur les chantiers et laissait sa jeune épouse seule. Il y avait la cuisinière qui s’enfermait dans sa cuisine sous prétexte que l’odeur des blancs faisait tourner les sauces. Les femmes de chambres étaient charmantes mais elle ont péri en 1902 lors de l’éruption du Mont Pelé. Dans la journée, il y avait deux hommes de peine, des anciens bagnards dont je jardinier qui avait été condamné pour assassinat. Mon arrière-Grand-Mère avait préféré rester seule avec un pistolet sous son oreiller, donné d’autorité par son mari. Mon grand-père nait à Cayenne. De retour à Paris, ils descendent plus tard à Bordeaux. »

Noëlle a également recueilli des informations au sujet de sa grand-tante, Anita, née en 1899.

« On dit d’elle qu’elle a appris à nager avant de marcher ! En 1935 elle signe un grand reportage qui critique la circulation de l’eau dans les bassins d’ostréiculture. Remarquée par l’Office scientifique et technique des pêches Maritimes (devenu l’IFREMER), elle est engagée. Elle a été mariée, mais pas longtemps ! Elle voyage sur des chalutiers. C’est la seule femme acceptée sur les bateaux (il a fallu voter un décret spécial) et la première femme océanographe. Elle voyage en Afrique pendant plus de 10 ans et découvre que la chair du requin est excellente si on la fume. Son foie est aussi riche que celui de la morue.

Elle vécut dans les tribus et a raconté beaucoup d’histoire et spécialement celle-ci : les tribus s’étaient réunies en grande pompe pour une sorte de fête. Tout allait bien et on annonça à Anita qu’on allait lui remettre un cadeau. Les sorciers firent apporter un grand sac dont on ôta la ficelle, puis avec beaucoup de précaution, l’un deux sorti un énorme python et le donna à ma tante. Bien obligée, elle tendit les bras, tout en sentant une sueur glacée de frousse dégouliner le long du dos.

anita Noëlle sur les traces de ses ancêtres

Ne perdant pas un gramme de sa dignité, Anita fit un discours de remerciement et resta avec son python royal. Une belle bête parait-il, à laquelle elle s’habitua fort bien, et a qui elle donna le nom d’Eliodore Pythonet.

Eliodore vivait avec elle (mes parents l’on connu) mangeant des souris. Rentrant en France elle le mis dans un sac de voyage. Arrivée en France, dans le train Parie Nice, ayant besoin de bouger, Eliodore sortit du sac au grand effroi des voyageurs. Le train fut stoppé par une passagère ayant tiré sur l’alarme, et Anita paya une forte amende.

Anita a été négociant en vins, relieuse d’Art, journaliste, photographe, écrivain, océanographe… Pendant ses reportages (1939-1940) 3 des navires sur lesquels Anita était embarquée, sautèrent avec les démineurs. Mais à chaque fois elle eut le temps de se protéger, de sauver ses notes et pellicules. Elle étudie les poissons, trace les premières cartes de pêche… C’est une écologiste avant l’heure. Elle finit sa vie à Douarnenez. Une association a été créée « Cap sur Anita Conti » à Lorient. »

Malgré ces parcours, Noëlle n’a pas l’esprit d’aventure du tout. Elle n’aime pas voyager et aime avoir sa famille auprès d’elle. En revanche, elle est artiste à ses heures et aime la création.

Et vous de votre côté, comment menez-vous vos recherches généalogiques ? Jusqu’à quand êtes vous remontés ? Avez-des conseils ou des anecdotes à partager ?

Qui sont les Utipistes ? – Gaoul

Lundi 29 novembre 2010

Après Jcfrog, LNDB et Biasophinette, aujourd’hui je vous propose de découvrir Gaoul !

1-Comment as-tu découvert Hellotipi et quelles ont été tes premières impressions ?

Si mes souvenirs sont bons, cela devait être en 2007. A cette époque notre famille disposait déjà d’un site familial privé. En effet dès 2003 j’avais décidé de créer un petit système bricolé à l’aide d’un blog multicontributeurs intégré à un site internet, agrémenté de multiples gadgets. Nous disposions alors d’un espace privé comportant : Message, nouvelles, albums photos et vidéo, alertes anniversaires, webcam, agenda, gestion des membres etc… Cela devenait lourd à gérer tout seul. La maintenance de notre site familial me prenait beaucoup de soirées et week-ends. Je me suis mis à chercher sur le web si un système comme celui ci n’existait pas, et au hasard je suis tombé sur une offre de gratuité de quelques mois pour essayer Hellotipi, offert par l’excellent blog de Korben. J’ai donc proposé à toute ma famille de tester ce nouvel espace familial. Hellotipi a fait l’unanimité !

2-Est ce qu’Hellotipi a apporté quelque chose à ta famille ? Si oui, peux-tu préciser ?

Notre grande famille est très éparpillée à travers le monde et composée de grands voyageurs. Un site comme Hellotipi est indispensable pour garder contact. Finalement ce sont les membres de ma famille qui parlent le mieux d’Hellotipi : « Chaque matin ou presque, en arrivant au boulot, je me connecte pour prendre des nouvelles de tout le monde, et, selon mon humeur je fais ou non des commentaires. Bien sûr, chacun parle plus facilement du bon côté des choses mais il y a toujours un côté du mur à l’ombre et ce lien agit comme un « chargeur de batterie ». « Nous vivons éloignés géographiquement mais toujours très proches grâce à notre blog . Il y a donc les frères et sœurs, les neveux et nièces et même maintenant la génération suivante qui communiquent par ce biais. Chaque jour chacun de nous ou presque vient y faire un petit tour, prendre les nouvelles du jour et voir les photos . Pour ma part c’est un rendez-vous incontournable, il me raccroche à la famille. Nous voyageons avec chacun et suivons les progrès des plus jeunes par les photos et vidéos. Ceci nous permet de les voir grandir, les anniversaires sont fêtés, le lien n’est jamais rompu et les plaisanteries sont quotidiennes. Il m’arrive de rire seul devant mon ordi. C’est mon lien avec la famille mais aussi avec le monde ayant toujours vécu à l’étranger j’y retourne par les anecdotes des membres de ma famille. Voilà, c’est une habitude, on se brosse les dents le matin , pareillement le soir en rentrant du travail hop un petit tour sur le site.
Au delà de l’intérêt familial évident, j’apprécie beaucoup le blog et d’une manière générale la communauté « Hellotipiste » source d’échange agréable. Presque une seconde famille ;-)

gaoul Qui sont les Utipistes ?   Gaoul

3-Que voudrais-tu voir sur Hellotipi dans les prochains mois ?

Franchement rien ne manque sur Hellotipi, l’essentiel y est. Quelques remarques cependant : je trouve la colonne de droite de la page principale sous utilisée, j’aimerais aussi des « avatars » plus gros, les alertes anniversaires avec photos (ou avatar), une photo de bandeau « tournante » à chaque nouvelle session.  Sur notre vieux site bricolé, nous avions un petit système bien sympathique qui permettait de prendre un cliché instantané avec sa webcam, un gadget sans autre utilité que de partager sa « tronche of the day » bien amusant. Je profite de l’occasion pour  féliciter François et l’équipe technique d’Hellotipi. Du bon et beau travail.

4-Si tu devais résumer Hellotipi en une phrase, quelle serait-elle ?

The Home Wild Web

Merci Gaoul d’avoir répondu à mes questions ;-)

Si vous aussi voulez répondre à mes questions, n’hésitez pas à me contacter par mail à : alexandra(@)hellotipi.com ;-)

Qui sont les Utipistes ? – Biasophinette

Lundi 22 novembre 2010

On continue notre découverte des Utipistes, avec Biasophinette cette semaine !

1-Comment as-tu découvert Hellotipi et quelles ont été tes premières impressions ?

Il y a plus d’1 an ½, sur le blog de VINVIN. J’ai tout de suite aimé le concept de confidentialité, de sécurité du site. Je ne voulais pas que les photos de famille (des enfants surtout) se retrouvent sur le net, libres d’accès. L’ergonomie du site aussi, pratique et simple d’utilisation (système d’onglets entre autre) me plaisent beaucoup.

2-Est ce qu’Hellotipi a apporté quelque chose à ta famille ? Si oui, peux-tu préciser ?

Nous sommes très « famille », mais on ne se voit qu’à certaines occasions (anniversaires, fêtes, Noël), comme tout le monde. Le site nous a permis de rester en contact tout au long de l’année. Certains se connectent pratiquement tous les jours pour se faire un p’tit coucou, laisser une photo, une vidéo, un commentaire. Les autres passent à l’occasion, y’a pas d’obligation, et chacun y trouve son bonheur.

J’ai l’impression que ça a conforté nos liens, et même avec les plus éloignés géographiquement. Dans mes 2 tipis, on traverse les océans  jusqu’en Équateur pour l’un, La Réunion pour l’autre ! Avec Hellotipi, on « voyage » par procuration. On partage aussi nos souvenirs, nos photos, nos délires, …………on s’amuse beaucoup !!! :-)

3-Que voudrais-tu voir sur Hellotipi dans les prochains mois ?

Dans les messages publics ou privés, pouvoir utiliser sa webcam, et faire des conversations à 2 ou + en fonction des personnes connectées. Je ne sais pas si c’est possible ou non techniquement mais c’est une option qui me plairait.

Une autre idée : pouvoir trier ou regrouper les albums photos par thème, évènement, date, ordre alphabétique que sais-je …  Sur un des tipis, nous en sommes à plus de 200 albums et c’est parfois difficile de s’y retrouver.

4-Si tu devais résumer Hellotipi en une phrase, quelle serait-elle ?

Just a word : WONDERFUL ! :-)

biasophinette Qui sont les Utipistes ?   Biasophinette

Merci Biasophinette d’avoir répondu à mes questions ;-)

Si vous aussi vous souhaitez répondre à mes questions, n’hésitez pas à me contacter par mail : alexandra(@)hellotipi.com

Qui sont les Utipistes ? – LNDB

Lundi 15 novembre 2010

Après Jcfrog, cette semaine c’est LNDB qui se prête au jeu des questions de la rubrique « Qui sont les Utipistes ? »

1-Comment avez-vous découvert Hellotipi et quelles ont été vos premières impressions ?
J’ai découvert Hellotipi par des cousins, inscrits sur Hellotipi. Ma première impression a été celle de beauté, puis de commodité, et de discrétion : le site n’est pas une vitrine, ni un miroir, mais un lieu de rencontre où on échange profondément sur des sujets plus ou moins graves, des souvenirs qui font participer tout le monde, des photos et des projets que toute le famille accompagne. Et j’ai eu envie de créer notre propre site,  pour renforcer nos liens familiaux et mieux nous connaître, par les photos en particulier, les messages dès qu’il y a un évènement familial, les messagers privés pour les discussions plus personnelles.

2-Est ce qu’Hellotipi a apporté quelque chose à votre famille ? Si oui, pouvez-vous préciser ?
Hellotipi a confirmé que nous nous aimions bien, même si on ne se voit pas souvent. Les inscriptions sont venues rapidement, les photos anciennes et récentes aussi, et les commentaires montrent que ceux qui ne peuvent pas se déplacer à un événement sont heureux d’y participer par ce biais. Une réunion de famille de notre « branche » est en train de s’organiser.

LNDB Qui sont les Utipistes ?   LNDB

3-Que voudriez-vous voir sur Hellotipi dans les prochains mois ?
Je ne peux pas dire : je n’exploite pas encore toutes les possibilités d’Hellotipi, je suis loin d’avoir tout compris ! Ce qui est agréable, c’est que, quand j’ai un problème, j’ai un interlocuteur en chair et en os qui me répond. J’aimerais pouvoir intervenir, en tant que webmaster, pour insérer la photo des inscrits – de ceux qui veulent bien – ou remplacer le visage « gris » par un symbole, sans avoir besoin de leur mot de passe, et sans perdre mes fonctions de gestionnaire. Ceci en accord avec chacun, bien sûr !

4-Si vous deviez résumer Hellotipi en une phrase, quelle serait-elle ?
Hellotipi : « un espace de rencontre pour mieux faire connaissance, n’oublier personne, et nous retrouver ensuite, dans la réalité, en allant se voir. »

Merci Hélène d’avoir répondu à mes questions ;-)

Partants pour répondre à mes questions ? Contactez-moi par mail : alexandra(at)hellotipi.com Merci ;-)

Qui sont les Utipistes ? – Jcfrog

Vendredi 29 octobre 2010

Nous vous proposons une nouvelle rubrique d’interviews informels des utilisateurs d’Hellotipi. Nous commençons avec Jcfrog, présent depuis les débuts de l’aventure utipiste.

1-Comment as-tu découvert Hellotipi et quelles ont été tes premières impressions ?
J’ai connu Hellotipi par le web, à force de traîner sur les blogs j’ai fini par rencontrer François et son projet. Ça correspondait exactement à une vieille envie de bulle privée simple et ergonomique pour essayer de retrouver un contact un peu plus fréquent avec ma famille, ou mes familles devrais-je dire.

2-Est ce qu’Hellotipi a apporté quelque chose à ta famille ? Si oui, peux-tu préciser ?
Évidemment du lien, des nouvelles. Enfin soyons honnête, ça dépend avant tout de la famille. Sur 3 sites familiaux, 1 n’a pas du tout pris, l’autre marchote, et le 3eme fonctionne vraiment bien, il y a de l’échange. Il faut essayer pour savoir avec qui cela fonctionnera :)

A vrai dire le site qui vit le plus n’est pas familial mais un site d’amis de longue date et très proches. Il est notre meilleur lien numérique quotidien et ne nous empêche pas de nous voir, au contraire, il nous aide à organiser la vie 1.0 ;)

3-Que voudrais-tu voir sur Hellotipi dans les prochains mois ?
Dans l’idéal, de la vidéo. On peut aujourd’hui envoyer des vidéos au site, mais si on pouvait les enregistrer en live, ce serait vraiment top.

4-Si tu devais résumer Hellotipi en une phrase, quelle serait-elle ?
Je ne ferais pas dans l’original, je dirais “mon espace protégé sur le web pour le partage en famille ou entre amis”.

ressemblances Qui sont les Utipistes ?   Jcfrog

Merci Jerome d’avoir répondu à mes questions ;-)

Partants pour répondre à quelques unes de mes questions ? Contactez-moi par mail : alexandra(at)hellotipi.com Merci ;-)